Logica : l'offshore appartient à ceux qui partent tôt

Le Technopolis de Logica à Bangalore (Inde) © Logica

La SSII s'est lancée très tôt dans la course à l'offshore, en procédant dès 1996 au rachat de l'indien Synetics.

Depuis, il n'a eu de cesse que de développer cette activité en créant notamment une filiale à part entière consacrée à l'intégration de systèmes dans laquelle il a investi 10 millions d'euros.

Localisée au Chennai, pays du Tamil Nadu en Inde du sud, elle comptera à terme près de 1 500 collaborateurs contre une centaine à ce jour, à comparer aux 3 000 personnes employées dans ses centres à Bangalore.

D'ici la fin de l'année 2009, la force de frappe de Logica en matière d'offshore devrait s'élever aux alentours des 8 000 personnes.