Données exposées chez Pfizer à cause d'un logiciel P2P

Adresses, numéros de sécurité sociale et identités de près de 17.000 salariés du groupe pharmaceutique Pfizer stockés sur un ordinateur portable, ont été compromis. D'après un porte-parole de l'entreprise, la faute en revient à un employé de Pfizer. Ce dernier a en effet installé sans autorisation un logiciel de partage P2P sur l'ordinateur. Selon l'attorney général de New Hampshire, un ou plusieurs tiers ont accédé et copié par ce biais les données de 15.700 employés. Celles de 1.250 autres ont été perdues.

Peer to Peer / PFIZER