Pierre Ollivier (Smartbox) "Magento est difficile à prendre en main"

Après avoir géré la mise en place d'une solution e-commerce Open Source, le site de Smartbox se lance désormais dans des projets informatiques encore plus ambitieux.

Plus de 600 000 visiteurs uniques se rendent chaque mois sur le site de Smartbox. Certains jours du mois de décembre, pour Noël, la fréquentation peut quintupler. Présent dans une vingtaine de pays, le site propose des centaines de références de coffrets.

 

JDNSolutions. Avec quelle solution gérez-vous votre contenu ?

 

Pierre Olivier. Nous avons choisi Magento pour sa flexibilité et son évolutivité. Opter pour cette solution, pour laquelle nous n'avions pas d'expertise, fut un pari un peu ambitieux. C'est une solution complexe, et pas si évidente à maîtriser. Le ticket d'entrée est donc au final assez élevé, mais une fois payé, la brique Magento ouvre des possibilités très intéressantes, notamment dans une perspective d'homogénéisation internationale.


Toutes les solutions utiles au site sont Open Source ?

Magento s'appuie donc sur MySQL, et la plupart de nos solution sont Open Source. En outre, notre hébergeur, Nexen, soit Alter Way, est un spécialiste reconnu de l'Open Source, et dispose en plus d'une expertise appréciable en PHP.

Cependant, Microsoft Dynamics NAV (ex-Navision) est l'ERP historique de la société, dans lequel se déversent les commandes. Le développement de la couche middleware a d'ailleurs largement fait partie des efforts à fournir mentionnés pour utiliser Magento et l'interfacer avec notre ERP.

Nous utilisons aussi emailvision. La solution nous sert notamment à communiquer par mail des codes promotionnels, à gérer les échanges de coffrets, etc. La solution centralise les adresses mail des internautes et les échanges que nous pouvons avoir avec eux. Cela nous offre aussi une bonne base pour étudier le certains comportement de nos clients.

 

"L'utilisation de numéros de cartes bleues volées est l'une de nos plus fortes menaces."

A quels prestataires faites-vous appel ?


Nous utilisons les services de paiement d'Ogone. La logistique est sous traitée, c'est donc le prestataire, Orium, qui s'intègre à notre ERP.


La département informatique compte une trentaine d'employés, dont 12 personnes spécifiquement dédiées au Web. Nous faisons aussi appel à des prestataires techniques. Internim nous a notamment aidés en posant les bases du site et en choisissant certaines solutions techniques appropriées. Elle continue de nous accompagner pour le développement de certaines nouvelles fonctionnalités et les mises à jour.


Comment assurez-vous la sécurité du site ?  

 

Notre hébergeur s'occupe d'une bonne partie de la sécurité. Ensuite, comme pour les autres sites de e-commerce, l'une de nos plus fortes menaces reste l'utilisation de numéros de cartes bleues volées et achetées sur Internet. Nous avons donc en interne une équipe chargée de détecter les fraudes. Par ailleurs, nous avons un objectif ambitieux en termes de taux de disponibilité de 99,8%, et nous n'en sommes pas si loin.

 

Quels sont vos projets de développement ?
 

Afin de profiter d'un CMS encore plus évolué, nous allons faire évoluer Magento et passer à sa version 1.4. Nous allons aussi changer d'ERP afin de faciliter aussi notre présence internationale. Microsoft ne répond plus à notre cahier des charges. Cela fait déjà un gros chantier pour l'année prochaine.

 

Pierre Ollivier est directeur du pole Web de Smartbox depuis mars 2010. Il a d'abord travaillé pour Smartbox comme prestataire externe afin de mener à bien le déploiement de la solution Magento. Précédemment, Pierre Ollivier a été chef de projet web indépendant ou chez SFR, Vizzavi Paris ou E-Plus.

 

Lire aussi :
Universal Analytics : comment suivre les transactions sur Magento ?

Projets informatiques / MySQL