Jean Paoli, artisan de l'open source dans Windows

Nous avons rencontré Jean Paoli à deux reprises. Passionné par son métier, c'est un homme plutôt discret. © Microsoft

Vous ne le connaissez peut-être pas, et pourtant cet ingénieur français est sans doute celui de notre sélection dont l'influence est la plus forte. Après avoir participé à la création du World Wide Web Consortium en 1993, Jean Paoli entre chez Microsoft en 1996 pour aider au développement d'Internet Explorer. Puis, il contribue à la création du langage XML, qu'il est ensuite chargé d'intégrer à Office, Windows et IE.

En 2012, il prend la tête d'une nouvelle direction : Microsoft Open Tech. Cette division transverse, encore peu connue, est chargée d'appliquer la politique open source du géant. Basée à Redmond, l'équipe de Jean Paoli a contribué aux derniers standards web (HTML5 et HTTP2.0). Elle a porté Java et PHP sur le cloud Windows Azure, tout comme Linux. Or, quand on sait que 20% des instances Azure créées depuis la France embarquent Linux, on comprend les enjeux qui se cachent derrière ces travaux.