Microsoft prolonge la vente des PC embarquant Windows 7 Professionnel

Redmond reporte sine die la fin de la possibilité, pour ses partenaires OEM, de vendre des PC avec Windows 7 Professionnel préinstallé.

Microsoft va finalement autoriser ses partenaires OEM à vendre des PC équipés de Windows 7 Professionnel au-delà d'octobre 2014, l'échéance initialement annoncée. Sur la page officielle dédiée à ses différentes dates de fin de support, Microsoft n'indique pas de nouvelle échéance, mais assure qu'elle sera communiquée "un an avant". Cela laisse donc, au minimum, jusqu'au 17 février 2015. Attention toutefois, Microsoft arrête de supporter Windows 7 SP1 le 13 janvier 2015, mais un représentant de l'éditeur a expliqué que les partenaires OEM garantissaient en général un an de support de leur licence Windows OEM. Les mises à jour de sécurité seront de toute façon fournies par Microsoft, via le support étendu de Windows 7 qui doit lui s'arrêter mi-janvier 2020.

A noter aussi que seule la version entreprise  de Windows 7 (Windows 7 Professionnel) préinstallée sur des PC est concernée par ce report : les versions grand public (Windows 7 Edition Familiale, Familiale Premium, Intégrale) ne pourront plus équipées des PC à la vente après le 31 octobre 2014. Microsoft a aussi arrêté de vendre au détail des licences seules de Windows 7 depuis le 31 octobre dernier, mais elles sont encore facilement trouvables, notamment en version OEM, et les stocks seraient loin d'être épuisés. Il est aussi toujours possible d'acheter Windows 8 - Windows 8.1 et d'exercer son droit de rétrograder vers Windows 7 (un droit qui s'applique aussi pour les licences acquises via le programme de licences en volume de Microsoft).

Un responsable de Microsoft, Shad Larsen, a assuré que ce prolongement n'avait rien à voir avec la fin du support de Windows XP, ou avec la réticence des entreprises à migrer vers Windows 8. Mais il a tout de même admis que Windows 7 était encore largement en cours de déploiement dans de nombreuses entreprises, et qu'il fallait continuer à leur permettre de facilement choisir et déployer Windows 7.

Microsoft / Windows 8