Les infos Tech qu'il ne fallait pas rater cet été

Windows 10, Android 6, Google Glass, acquisitions... Récapitulatif des actualités qui ont marqué le secteur informatique ces dernières semaines.

Concernant le secteur informatique, cet été 2015 aura été surtout marqué par la sortie de Windows 10, le 29 juillet dernier. Depuis, le système a déjà pu bénéficier de pas moins de trois mises à jour : Microsoft n'avait pas habitué ses utilisateurs à une telle cadence… Autre changement remarqué, et même critiqué : le contenu de ces mises à jour n'a pas été détaillé. Interrogé sur ce point, Microsoft a expliqué que seules les mises à jour de son choix, celles jugées "significatives", seraient désormais expliquées.

Windows 10
Cet été 2015 aura été surtout marqué par la sortie de Windows 10 © Microsoft

Le nouveau système, proposé gratuitement aux utilisateurs de Windows 7 et Windows 8, semble en tout cas avoir commencé fort son déploiement. Dès le 30 juillet, tout juste 24 heures après la sortie de Windows 10, Microsoft annonçait fièrement que 14 millions d'utilisateurs l'avaient installé. L'éditeur n'a plus rien communiqué depuis, mais des analystes et des sites spécialisés estiment que le nombre de machines sur lesquelles tourne Windows 10 a dépassé les 50, voire 60 millions

En parallèle, Microsoft a publié la semaine dernière une nouvelle version Preview de Windows Server 2016. C'est cette version qui supporte nativement les containers Windows. Associé au projet Open Source de Docker, ces containers Windows permettent d'exécuter des applications isolées du reste de l'OS. Ils peuvent être déployés et gérés via PowerShell ou l'outil de Docker. 

Android 6.0 sera Android Marshmallow

Autre OS sous le feu des projecteurs cet été : la prochaine version d'Android – qui portera bien le numéro 6. Son nom, qui devait commencer par M, a été révélé : ce sera Android Marshmallow. Dans la foulée, Google a également publié la version finalisée du SDK de cet Android 6.0, ainsi que de nouvelles images de la dernière version Preview du système destinées aux terminaux Nexus. La version finale d'Android Marshmallow sera bien officiellement lancée "cet automne", a également confirmé Mountain View.

Du côté du cloud, l'actualité récente qui aura marqué Google est cette foudre qui s'est abattue pas moins de quatre fois d'affilé sur le réseau électrique alimentant l'un des datacenters du groupe américain en Belgique, près de Saint Ghislain. Le système n'a visiblement pas pu tenir les chocs, car Google a dû admettre avoir perdu définitivement des données que des utilisateurs pensaient sécurisées au sein de son cloud… L'incident a plus précisément impacté des services Google Compute Engine de la zone Europe-west1-b. Mountain View a donné un chiffre très faible de volume de données perdues, mais a tout de même invité ses clients à dupliquer leurs données dans différents lieux pour une sécurité optimale… 

Une nouvelle version des Google Glass a été distribuée à des entreprises

Dernière actualité saillante concernant Google : le site Re/code a pu apprendre qu'une nouvelle version des Google Glass avait été distribuée aux entreprises partenaires de l'initiative Google Glass at Work. Cette nouvelle version des lunettes connectées, pensée pour les entreprises, sera également mieux optimisée pour les usages en extérieur. 9to5google.com rapporte aussi une meilleure batterie, un processeur Atom d'Intel et le support du wifi 5 Ghz parmi les nouveautés. Ce nouveau modèle pourrait être commercialisé avant la fin de l'année.

Les acquisitions et opérations financières

Il n'est pas rare que le mois d'août soit le théâtre d'acquisitions d'ampleur (McAfee avalé par Intel, Autonomy par HP, Motorola par Google…). Rien de majeur cette année, même si Symantec a vendu sa filiale dédiée au stockage Veritas pour 8 milliards de dollars à un consortium d'investisseurs mené par le fonds Carlyle. C'est le plus gros rachat par endettement (ou LBO pour "Leverage Buy-out") de l'année aux Etats-Unis : il va permettre à Symantec de se recentrer sur la cybersécurité. L'éditeur de Norton cherchait depuis près d'un an à rendre indépendante sa filiale dédiée à l'archivage et la récupération. Symantec avait acheté Veritas en 2005 via une transaction en actions évaluée à l'époque à 13,5 milliards de dollars. 

Au début du mois d'août, une autre filiale très connue a fait parler d'elle : celle d'EMC, alias VMware. En effet, d'après Re/code, EMC a sérieusement étudié la possibilité de se faire racheter par sa propre filiale VMware. Depuis l'automne dernier, le fonds Elliott Management met la pression à EMC dont il détient 2,12% pour faire évoluer la situation actuelle et trouver un nouvel avenir à sa filiale VMware, qui concurrence parfois EMC frontalement. Poussant d'abord vers la scission, Elliott Management serait, toujours d'après Re/code pas non plus contre l'acquisition d'EMC par VMware. Pat Gelsinger, le CEO de VMware ne serait lui pas du tout partisan de ce scénario. A suivre… 

Plusieurs acquisitions et opérations finanicères ont eu lieu en août... © Africa Studio - Fotolia

Habitué de ce genre de manœuvre, Oracle a de son côté annoncé un nouveau rachat dans le domaine des logiciels dédié au marketing. L'entreprise fondée par Larry Ellison s'est en effet offert Maxymiser, entreprise new-yorkaise éditant des solutions d'AB Testing, pour un montant non communiqué.

Autre rachat de cet été : celui du spécialiste du stockage Do Hill Systems par Seagate. Le montant de l'opération est important : près de 700 millions de dollars. Fondée en 1997, Dot Hill Systems fournit des baies de stockage et des solutions de protection de données à des entreprises de toute taille.

Connu pour avoir mené l'opération de 25 milliards de dollars qui a permis à Dell de sortir de la bourse en 2013, Silver Lake va investir 1 milliard de dollars dans Motorola Solutions afin de l'accompagner dans sa transformation et l'aider développer certains de ses services, comme la surveillance vidéo et l'analyse de données. Silver Lake va aussi obtenir deux sièges au conseil d'administration de Motorola Solutions.

Dernière opération financière saillante à retenir de ces dernières semaines : la levée de 100 millions de dollars de Carbon3D, une entreprise spécialisée dans l'impression 3D dans le secteur automobile ou médical et les industries manufacturières. C'est Google Ventures qui a mené l'opération. L'intérêt de Google aurait commencé lorsque Larry Page et Sergey Brin ont vu l'imprimante lors d'une conférence Ted. Selon Carbon3D, sa technologie lui permet d'être 25 à 100 fois plus rapide que d'autres imprimantes 3D

Google / Android