Microsoft clarifie la gestion des données personnelles par Windows 10

Les données personnelles collectées par Windows 10 ne sont pas utilisées à des fins publicitaires. C'est la direction de Microsoft qui le dit.

Face à la polémique qui enfle sur l'utilisation faite par Microsoft des données personnelles collectées via Windows 10, Terry Myerson est sorti de sa réserve. Le vice-président du groupe Windows et terminaux de l'éditeur a publié un post dans lequel il rappelle la politique de Microsoft en la matière. Son objectif est clairement de rassurer.

Il est vrai que les données personnelles glanées par Windows 10 sont potentiellement assez nombreuses. Pour personnaliser les réponses aux requêtes de recherche saisies dans Bing (désormais au cœur de l'OS), Windows 10 collecte des informations sur la navigation de l'utilisateur, sur sa localisation... Quant à l'assistant personnel Cortana, il peut avoir à accéder, par exemple, au contenu de l'agenda, pour rappeler à l'utilisateur un rendez-vous. Enfin, des données techniques (performance du système, crash, ID du terminal...) sont aussi envoyées aux serveurs de Microsoft pour améliorer Windows dans le cadre du service de mise à jour au fil de l'eau Windows as a Service.

"Toutes les informations collectées par Windows 10 sont utilisées uniquement dans le but de vous proposer un produit mieux adapté à vous. Vous avez par ailleurs la possibilité de déterminer quelles informations sont collectées ou pas", argue Terry Myerson qui précise que ces données personnelles sont systématiquement chiffrées sur les serveurs de Microsoft et stockées sur des infrastructures sécurisées pour empêcher des tiers d'y accéder. "Nous ne collectons pas de données qui pourraient vous identifier. Et, à la différence d'autres plateformes, quelles que soient les options de sécurité que vous retenez, ni Windows 10, ni les systèmes de Microsoft ne scannent le contenu de vos e-mails, vos communications, ou vos fichiers, dans l'optique de vous délivrer de la publicité ciblée", tient aussi à préciser Terry Myerson.

A lire aussi :

 

Serveurs / Microsoft