Ce que révèle le démontage de la Surface Pro 4

Les spécialistes d'iFixit ont disséqué la Surface Pro 4. Ils révèlent en détail tous ses composants, pas toujours faciles à réparer.

iFixit est spécialisé dans le démontage complet, et la réparation de tablettes et smartphones. Un modèle 128 Go de la Surface Pro 4 est déjà passé entre leurs mains expertes. Qu'ont-elles trouvé d'intéressant dans ses entrailles ? Tous les composants précis de sa carte-mère : c'est-à-dire un processeur Intel SR2EN Core m3-6Y30, une mémoire LPDDR3 signée Samsung  (K4E8E304EE-EGCF, 4 puces d'un Go), un SoC Wifi, NFC et Bluetooth Marvell Avastar (88W8897), et un composant Realtek pour l'audio (ALC3269). Le système de refroidissement a aussi été amélioré par rapport au modèle précédent.

Autre élément intéressant : la batterie est une 5087 mAh, soit 9% de moins que celle de la Surface Pro 3 (5547 mAh). Mais cela n'empêche pas la Surface Pro 4 d'avoir une meilleure autonomie "notamment grâce aux améliorations apportées au design et à la taille du processeur", souligne iFixit.

Enfin, comme à chaque fois, iFixit attribue une note sur la facilité de la réparation du matériel disséqué. La Surface Pro 4 obtient la mauvaise note de 2 sur 10. iFixit apprécie que le SSD soit remplaçable, mais fustige l'emploi excessif de l'adhésif et regrette que l'écran soit si difficile à enlever et à remplacer. 

Intel / Samsung