Warp 10 : analyser en temps réel les données des objets connectés

A l’origine de Warp 10, on trouve le français Cityzen Data, dont le co-fondateur n’est autre Mathias Herberts (un ex-Googler). La société a placé sa solution en open source afin de bâtir une communauté autour et en faire "le standard de la gestion des données IoT". © Cityzen Data
Pour la surveillance et la maintenance prédictive des installations industrielles dans l'aéronautique ou l'énergie, les capteurs sont amenés à se multiplier. Les données collectées 24/7 par ces objets connectés ont pour particularité d'être horodatées. Ces séries temporelles - ou "time series" - permettent de suivre l'état de santé d'un équipement dans le temps. La gestion de ces séries pose toutefois des défis en termes d'analyse temps réel et d'historisation. Par son architecture "scalable", la plate-forme Warp 10 "permet d'ingérer des millions de mesures par seconde et de conserver des historiques de millions de milliards de mesure." Elle repose sur un langage dédié – WarpScript – et les briques technologiques Hadoop, Kafka et HBase.