Intel promet des PC avec sa nouvelle génération de puce avant 2017

En attendant les processeurs gravés en 10 nanomètres repoussés à l'année prochaine, Intel va lancer au deuxième semestre une nouvelle famille de puces, appelée Kaby Lake.

La cadence de sortie des nouvelles générations de processeur d'Intel est particulièrement intéressante aujourd'hui, à l'heure où la loi de Moore semble de plus en plus difficile à respecter. C'est vrai que la prochaine famille de processeurs Intel, appelée Kaby Lake, sera la troisième à être gravée en 14 nanomètres. Jusqu'à présent, le fondeur n'en sortait que deux avant de passer à une gravure plus fine. Mais la famille gravée en 10 nanomètre, appelée Cannonlake, a dû être repoussée à l'année prochaine.

En attendant, Intel va donc proposer Kaby Lake. Lors du Computex, le fondeur a assuré que des terminaux embarquant le nouveau modèle seront commercialisés "dès le second semestre 2017", sans toutefois donner une date plus précise. Une première carte mère pour Kaby Lake, signée MSI, a même été aperçue sur un stand du salon taiwainais. Bien sûr, des substantiels gains de performances sont promis, tout comme des améliorations du côté du traitement des médias (4K, 3D), ou de la prise en charge de Windows Hello pour les identifications via reconnaissance d'iris ou d'empreintes digitales.

A noter qu'en parallèle des puces Kaby Lake, Intel va aussi lancer, avant 2017, des processeurs moins chers, taillés pour les PC 2-en-1, et baptisés Apollo Lake.

Intel / PC hybride