Office 365 atteint 85 millions d'utilisateurs actifs mensuels pros

A l'issue de son premier trimestre fiscal 2016, Microsoft enregistre un chiffre d'affaires de 20,5 milliards de dollars, qui stagne sur un an. Il est néanmoins supérieur aux attentes.

Les résultats publiés par Microsoft à l'issue de son premier trimestre fiscal 2016 (clos au 30 septembre) sont haut dessus des attentes. Sur la période, le chiffre d'affaires du groupe stagne néanmoins comparé à l'année précédente (+0,4%) et s'établit 20,5 milliards de dollars. Microsoft précise que ce chiffre ne prend pas en compte certains "revenus différés", notamment liés à Windows 10. En incluant cet apport (non-Gaap), le CA se hisse à 22,4 milliards de dollars.

Quant au bénéfice sur la même période, il s'établit en repli de 4%, à 4,7 milliards de dollars. Un niveau là encore au dessus des attentes des marchés. 

Office 365 : près de 110 millions d'abonnés actifs au total

Le chiffre d'affaires de l'éditeur est notamment tiré par le cloud (qui, chez Microsoft, recouvre à la fois les offres de cloud public et privé). En croissance de 8%, cette activité se hisse à 6,4 milliards de dollars de chiffre d'affaires. Sur ce segment, c'est Azure qui enregistre la plus forte croissance (+116% d'une année sur l'autre). Le groupe de Redmond ne révèle pas cependant le CA de son offre de cloud public.  

Du côté des outils de productivité, le chiffre d'affaires trimestriel s'élève à 6,7 milliards de dollars, en hausse de 6% en un an. Dans ce domaine, Microsoft met en avant la progression de son offre de CRM Dynamics (+11%), et surtout celle d'Office 365 (+51%), mais là encore sans préciser de chiffre d'affaires... Concernant Office 365, le nombre d'abonnés actifs mensuels "grand public" s'établit désormais à 24 millions, en hausse de 1 million comparé au trimestre précédent. Quant aux abonnés professionnels, ils représentent 85 millions d'utilisateurs actifs mensuels, en hausse de 70% comparé à l'année précédente.

Surface : un CA trimestriel de 926 millions $ 

Les revenus tirés de l'activité Personnal Computing ? Ils déclinent des 2%, à 9,3 milliards de dollars. Sur ce terrain, Microsoft parvient à maintenir le chiffre d'affaires lié à la vente de licences Windows - et ce, malgré un marché des PC qui reste en baisse. Quant au CA tiré des smartphones, il dévisse de 72% sur un an. Une baisse à peu près équivalente à celle enregistrée au trimestre précédent (-71%). La vente de Surface (qui recouvre les tablettes Surface Pro et les PC hybrides Surface Book), elle, se maintient en bonne santé. Elle génère 926 millions de dollars sur le trimestre, contre 672 millions de dollars lors de la même période l'année précédente. 

Microsoft / Office 365