Facebook dégaine un nouveau switch, à la performance et au prix impressionnants

Le Backpack utilise la fibre optique pour atteindre les 100 Gb/s, à prix cassé. Présenté dans le cadre de l'Open Compute Project, il sera commercialisé l'année prochaine.

Facebook vient de lever le voile sur un nouveau projet issu de son Open Compute Project : il s'agit, à nouveau, d'un switch. Baptisé Backpack, c'est le successeur, en plus performant, du 6-pack présenté l'année dernière. Si le 6-pack était un switch 40 Gb/s, le Backpack monte à 100 Gb/s. Pour cela, il utilise la fibre optique. Destiné à connecter les racks d'un datacenter ensemble, le Backpack est un complément du switch Wedge 100, présenté il y a quelques jours et appartenant lui à la famille "top of rack" car il connecte les serveurs d'un rack au datacenter. Le Backpack va notamment pouvoir aider Facebook à gérer les flux de vidéos, dont ceux des vidéos à 360° de la réalité virtuelle.

Pour mettre au point ce Backback, Facebook a dû imaginer une puce et une fibre optique spéciales qui permettent de baisser drastiquement les coûts, qui auraient pu être élevés pour un tel matériel. Le design a aussi été optimisé pour limiter la chaleur générée, et l'énergie nécessaire. D'après les témoignages des spécialistes recueillis par nos confrères de Business Insider, la prouesse est inédite, et le résultat final est "à couper le souffle".

Tout le design de ce matériel de pointe est ouvert, comme le veulent tous ceux du projet Open Compute. Le Backpack a de plus adopté une approche modulaire, laissant ses utilisateurs remplacer certaines de ses parties. Facebook a fait comprendre qu'un fabricant allait pouvoir produire en masse ce switch afin qu'il soit commercialisé "en 2017".

Le Backpack pleinement utilisé © Facebook

 

Lire aussi 

 

Facebook / Fibre optique