Slack s'allie à Google pour contrer Microsoft Teams

L'outil de collaboration temps réel va être intégré à la suite de productivité de Google. La stratégie est assez claire. Elle vise à répondre au lancement de l'outil de team messaging de Microsoft... qui, lui, fait partie de la suite Office 365.

Début novembre, Microsoft levait le voile sur son alternative à Slack. Baptisée Microsoft Teamsla solution s'adosse et s'intègre intimement à Office 365, en donnant par exemple à plusieurs utilisateurs la possibilité de co-éditer des documents Office. Ce que ne propose pas, pour le moment, SlackPour l'heure en bêta, Microsoft Teams doit être commercialisée en version finale début 2017. L'application (en mode SaaS) sera proposée au sein des forfaits Office 365 pour l'entreprise. 

Face à la proposition de valeur de Microsoft, Slack se devait de réagir, et vite. C'est chose faite : la start-up de San Francisco vient de dévoiler un partenariat avec Google. L'objectif ? Aboutir à une intégration approfondie entre son outil de team messaging et la suite de productivité G Suite de Mountain View. Cette intégration doit prendre plusieurs formes. Il va par exemple devenir possible de prévisualiser des fichiers Google Docs dans Slack, ou encore de gérer les droits d'accès à Slack depuis la console d'administration de G Suite.

Le couple Teams-Office 365 en ligne de mire

Des passerelles seront, aussi, lancées entre Slack et Google Drive. Les fichiers partagés dans Slack pourront être automatiquement stockés et synchronisés dans Drive, avec à la clé une gestion coordonnée des droits d'accès aux documents stockés par Google en fonction des channels Slack dans lesquelles ils auront été postés.

Enfin, les deux acteurs ont annoncé vouloir développer un bot commun. Il sera conçu pour faire remonter dans Slack les notifications de Google Drive, portant sur les demandes d'accès aux fichiers stockés, sur des alertes en cas de nouveaux commentaires associés à un document, etc. 

Slack précise que toutes ces intégrations seront livrées au cours du premier semestre 2017, et qu'il ne s'agit là que d'un début... L'accord signé avec Google fait ainsi figure de partenariat stratégique. Un partenariat qui, en associant Slack à G Suite, a assez clairement pour but de répondre à la combinaison "Microsoft Teams-Office 365".

A lire aussi :

Microsoft / Google