Google programme la fin de Flash dans Chrome

En vue d'aboutir à une désactivation quasi-complète de Flash dans son navigateur, le groupe américain a publié une feuille de route. HTML5 est l'alternative mise en avant.

En août dernier, Google avait annoncé sa volonté de mettre un terme à l'activation de Flash dans Chrome. Et ce, au profit d'une lecture des vidéos et animations via HTML5. Dans cette optique, le groupe américain vient de publier une feuille de route. L'objectif étant de mettre en œuvre une transition en douceur. 

Dans un premier temps, une activation de HTML5 par défaut sera proposée à 1% des utilisateurs de Chrome. Cette première étape sera mise en place avec la prochaine version du navigateur (Chrome 55) - qui doit être lancée dans les prochains jours. Dès la sortie de la bêta de Chrome 56, 55% des utilisateurs seront concernés, puis 100% lors du lancement de la version stable de cette édition - ce qui devrait intervenir en février 2017 (voir le tableau ci-dessous).

L'activation de Flash devra être autorisée

Du côté des sites web, Google va exiger qu'ils demandent aux internautes la permission d'exécuter du Flash. Une obligation qui touchera en janvier 1% des sites web correspondant à un certain niveau de visibilité SEI (Site Engagement Index), puis 32% l'été prochain, et enfin 100% en décembre 2017. Google ne précise pas les pénalités qui pourraient être appliquées le cas échéant.

Au final, Google entend ainsi aboutir à une désactivation complète de Flash, par défaut, dans Chrome. Et si des sites particuliers continuent de proposer du contenu dans ce format, ils devront alors demander systématiquement l'autorisation des utilisateurs pour l'exécuter (lire le post de cette annonce).    

© Google

 

Google / Chrome