New Relic, la supervision en temps réel

Créé en 2008, New Relic se positionne sur le marché de l'APM (pour Application Performance Monitoring) face à AppDynamics, DynaTrace ou encore Ruxit. © Capture JDN
New Relic est un outil bien connu des équipes de supervision. Se présentant sous forme de tableau de bord, il surveille la disponibilité et la performance des applications web et mobiles en temps réel. New Relic va, pour cela, analyser le code qu'il soit écrit en Ruby, Java, PHP, Node.Js, .Net, Python ou Go. Au fil des années, son portefeuille s'est enrichi. Le module New Relic Browser est dédié au monitoring des sites. New Relic Infrastructure suit, lui, l'état des VM ou des containers. Comme son nom l'indique, New Relic for AWS analyse les services d'Amazon Web Services. Très complexe, la tarification dépend du volume de données, du nombre de jours d'historisation ou du niveau de support souhaité.