Infrastructure hyperconvergée : HPE absorbe SimpliVity pour 650 millions $

Le groupe de Meg Whitman se renforce sur le front des architectures hyperconvergées. L'opération a été réalisée entièrement en numéraire.

HPE a conclu l'acquisition de SimpliVity : un spécialiste américain des solutions d'infrastructure hyperconvergée. L'opération a été réalisée pour 650 millions de dollars en numéraire. Les infrastructures hyperconvergées ont pour caractéristique d'intégrer l'ensemble des briques de base de l'infrastructure informatique : traitement, stockage et réseau. Le tout par le biais d'un hyperviseur. 

Concurrent de Nutanix ou VMWare, SimpliVity commercialise une "appliance" hyperconvergée baptisée OmniCube. Mais l'acteur fournit également des solutions logicielles d'hyperconvergence prenant en charge les serveurs, systèmes de stockage et équipements réseau d'autres fournisseurs. C'est le cas avec Dell, Lenovo ou Cisco.

Objectif : renforcer l'offre HPE dans le 'software-defined'

SimpliVity a levé 276 millions de dollars depuis sa création en 2009. Dans la foulée de son dernier tour de table, la société avait déclaré être valorisée à plus de 1 milliard de dollars. Basée dans le Massachusetts, SimpliVity compte environ un millier de salariés. 

Avec ce rachat, HPE entend renforcer son portefeuille de solutions d'infrastructure, d'automatisation et de cloud. "Cette opération étend notre offre en matière de 'software-defined'. Elle est en ligne avec notre stratégie qui consiste à simplifier la mise en œuvre d'un IT hybride. Nos clients recherchent en effet des solutions pour déployer des infrastructures internalisées, qui soient à la fois sécurisées et résilientes, basées sur des solutions cloud économiques" indique Meg Whitman, PDG de HPE.

Serveurs / HEWLETT PACKARD

Annonces Google