Transformation digitale : les budgets des DSI en nette hausse en France

Les stratégies digitales se structurent au sein des moyennes et grandes organisations basées dans l'Hexagone. Les équipes IT collaborent de plus en plus intimement avec les directions générales.

Site du Club Décision DSI © Club DSI

Au sein des moyennes et grandes organisations basées en France, la place tenue par les DSI dans les chantiers de transformation numérique ne cesse de grandir. La tendance ressort clairement du dernier sondage JDN /  Club Décision DSI. Une enquête qui a été réalisée auprès de plus de 800 DSI membres du Club Décision DSI basés dans l'Hexagone (et issus d'organisations comptant au moins 300 salariés).

Premier indicateur illustrant le mouvement : 70% des directeurs informatiques interrogés ont vu leur budget dédié à la transformation numérique augmenter assez nettement en 2017, contre 47% l'année précédente (voir ci-dessous). Au sein de cette population, près de 66% des cadres consultés affirment même que la dotation en question a progressé de plus de 5% comparé à 2016. 

Parmi les principaux défis à relever pour bien négocier le virage numérique, les répondants citent le plus souvent la nécessité d'impliquer la direction générale. Preuve qu'ils ont bel et bien pris conscience des enjeux stratégiques de cette mutation. Sans surprise, l'acquisition de nouvelles compétences tout comme l'importance de mieux comprendre les directions métier est évoquée comme axe prioritaire par un manager sur cinq.

A l'occasion de l'édition 2015 du sondage, l'amélioration des processus et du travail collaboratif était le plus souvent évoquée comme motivation première de la transformation numérique par les DSI (cette motivation était alors plébiscitée par la moitié des répondants). En 2016 et 2017, cet objectif est supplanté par la volonté de créer de nouveaux services numériques à destination des clients finaux. Ce point fédère  42% des suffrages, en léger recul comparé à l'an dernier (ce taux atteignait alors 50%). Ce repli s'effectue notamment au profit des enjeux de pilotage informatique. Une priorité désormais mise en avant par 16% des DSI, contre 11% en 2016. 

Du fait de leur implication croissante dans des chantiers de transformation numérique, les membres du Club Décision DSI sont sans surprise de plus en plus nombreux à s'être dotés d'un cadre de gouvernance pour piloter ce volet. Les décideurs consultés sont désormais 33% à avoir mis en place des indicateurs pour superviser leurs projets digitaux alors qu'ils n'étaient que 13% dans ce cas lors de l'édition 2016 de notre sondage.

Méthodologie : ce sondage a été réalisé auprès de 825 membres du Club Décision DSI entre le 14 juin et le 5 septembre 2017. Il a été effectué sur la base d'un questionnaire diffusé lors des rencontres du club, et par le biais de son réseau social (Help DSI). Le profil des membres du Club Décision DSI ? Il s'agit de directeurs des systèmes d'information d'organisations basées en France, publiques ou privées, comptant au moins 300 salariés et pouvant atteindre plus de 5000 personnes.

A lire aussi :