Il y a 30 ans, le premier Mac révolutionnait l'informatique

Le 24 janvier 1984, Apple Computer lançait son Macintosh : le premier ordinateur personnel avec souris et interface graphique qui allait connaître un vaste succès.

Novembre 1979. Steve Jobs, 24 ans, visite le PARC, le célèbre laboratoire californien de Xerox. Il est littéralement fasciné par les innovations présentées : les ordinateurs ne s'y pilotent pas à la ligne de commande, mais bénéficient d'une interface graphique, avec des icônes, qui simplifient grandement l'utilisation.

La fameuse "souris", inventée par Douglas Carl Engelbart à quelques encablures du PARC, trouve toute sa place dans le laboratoire de Xerox qui s'en sert au sein de l'interface graphique imaginée. A la tête de sa jeune pousse Apple qui va entrer en bourse l'année d'après, Steve Jobs est décidé : il veut les mêmes souris, les mêmes fenêtres, les mêmes menus au sein d'une vraie interface graphique qui sera au cœur de la prochaine génération d'ordinateur qu'il va mettre au point.

128 ko de mémoire vive

mac sur le site apple
Le site d'Apple rend aujourd'hui hommage au premier Macintosh avec cette photo... © Apple

C'est ainsi qu'est né le Macintosh. Enfin, plus précisément, il y aura d'abord le "Lisa", lancé en janvier 1983, et en effet le premier ordinateur personnel, qui va être doté d'une souris et d'une interface graphique. Mais à 9 995 dollars le Mo de RAM et le processeur à 5Mhz, c'est trop cher, même si l'OS est multitâche, autre nouveauté saillante au sein de ce type de produit.

Un an plus tard, Apple enlève le multitâche, réduit le prix de 75%, et baptise son produit Macintosh, en référence à une variété de pomme consommée par l'un de ses créateurs, Jef Raskin. La Silicon Valley vient d'écrire l'un des chapitres les plus marquants de son histoire. Le premier Macintosh, qui sera ensuite nommé le Macintosh 128K (pour ses 128 ko de mémoire vive) fut donc le premier ordinateur personnel avec une souris et une interface graphique qui allait connaitre le succès. Quelque 70 000 unités sont écoulées en trois mois.

"Le Macintosh a envahi tout le campus"

L'impact va être énorme. Aujourd'hui, nos confrères de Business Insider publie un long témoignage emblématique racontant comment l'arrivée de ce terminal a changé le quotidien d'un campus : "En peu de temps, le Macintosh a envahi tout le campus. Dès la rentrée suivante des étudiants choisissaient de s'équiper d'un Macintosh pour leurs études". Le témoin raconte que les étudiants pouvaient désormais présenter de beaux devoirs réalisés sur Macintosh, les taper, les dessiner, les imprimer... Il avoue que cela l'a profondément marqué, et a durablement changé son existence. Ce témoin qui raconte ces souvenirs marquants n'est pas n'importe qui : c'est tout simplement Steven Sinofsky, qui rentrera ensuite chez Microsoft pour y diriger, plus de vingt ans après, la précieuse division Windows.

1984 ne sera pas comme "1984"

Le lancement du Macintosh eut donc lieu le 24 janvier 1984. Une date qui fait penser au livre classique "1984" d'Orwell, mais c'est aussi une période qui correspond à un grand événement sportif populaire aux Etats-Unis : le Superbowl. Apple va saisir cette opportunité pour s'offrir un spot publicitaire qui va, là aussi, marquer les mémoires.

Réalisé par Ridley Scott, il fait référence à l'univers totalitaire de l'ouvrage de George Orwell, en mettant en scène une femme qui va libérer les opprimés du joug de Big Brother en fracassant l'écran qui le représente. Sur le tee-shirt de cette femme, à peine visible, figure un Macintosh dessiné. Beaucoup ont également cru reconnaître IBM, alors aidé par Microsoft et grand concurrent d'Apple, derrière ce Big Brother... A la fin de la publicité diffusée le 22 janvier, Apple termine avec ce texte : "Le 24 janvier, Apple Computer va lancer son Macintosh, et vous allez comprendre pourquoi 1984 ne sera pas comme '1984'".

Apple / Steve Jobs