Face à la crise, les DSI restent stratégiques L'investissement dans les nouveaux projets tourne au ralenti

Si la crise n'a bien évidemment pas épargné les grandes entreprises, elle est loin d'avoir systématiquement été synonyme de coup d'arrêt total des projets IT. Les entreprises considérant l'IT en tant qu'actif stratégique réduisant d'ailleurs moins que les autres leurs investissements dans de nouveaux projets. Alors que les premières sont 42% à annoncer investir dans l'IT faisant fi du contexte de crise, celles qui considèrent l'IT comme un simple fournisseur de services ne sont que 30% à investir.

Autour du même sujet