Selon un expert IDC, l'ITIL ne fait pas gagner de l'argent

Si l'ITIL est indispensable dans les DSI, il ne doit pas être vendu aux directions générales avec n'importe quel argument, sous peine d'échec. Chris Murray, d'IDC, argumente dans ce sens.

Non, la méthode ITIL n'est pas un remède miracle. C'est en substance le discours de Chris Murray, un analyste senior du cabinet d'étude IDC, qui s'exprimait au cours d'une présentation client en Australie. Ce spécialiste des méthodologies de type ITIL dénonce les arguments commerciaux souvent évoqués pour les DSI pour pousser les directions générales à financer des processus ITIL.

Souvent explique t-il, les DSI justifient l'ITIL par le fait que cette méthode diminuerait les coûts, libèrerait des ressources et accélèrerait les processus. Chris Murray explique que c'est plutôt le contraire qui se passe.

Mais si les DSI mettent en avant ce type d'arguments, c'est qu'elles ont du mal a justifier auprès de leurs directions générales d'un investissement dans une méthodologie ITIL, qui si elle s'avère indispensable par ailleurs, n'est en rien un outil de réduction des coûts note Chris Murray.

Les méthodes ITIL et COBIT coûtent beaucoup en temps, en argent et en ressources humaines

De fait, il note que les méthodes ITIL et COBIT coûtent beaucoup en temps, en argent et en ressources humaines. En revanche, ces méthodologies ont la capacité d'améliorer la qualité et la structure de nombreuses parties de processus IT. Par ailleurs, la mise en place de l'ITIL, selon Chris Murray, va permettre de mettre fin aux blocages à l'innovation.

En conclusion, cet analyste explique que les mauvais arguments ne vont pas dans le sens de l'adoption de cet outil, pourtant tout à fait performant. Si l'ITIL est vendu aux directions générales et financières comme un outil de réduction des coûts, le retour de ces structures sur l'outil sera négatif car il ne sert pas à ça, mais bien au contraire exige des ressources humaines et financières. En revanche, jouer sur l'argument de la qualité des process sera la bonne démarche.

Le framework ITIL, dont la version 3 a été publiée en mai 2007, propose de mettre en place des meilleures pratiques IT dans des entreprises, et ce sans distinction de taille, d'échelle ou encore de métier.

Framework / IDC