Alexandre Baumeister (DSI Boursorama) "En cas de sinistre, le basculement est totalement invisible et sécurisé"

JDN Solutions. Le site de Boursorama contient de nombreuses données sensibles. Quelle offre d'hébergement avez-vous choisie ?

Alexandre Baumeister. Nous étions clients de NTT Europe depuis 2004. En 2009, le contrat arrivait à échéance. Mais, nous avons décidé de renouveler notre confiance à ce prestataire, pour plusieurs raisons. 

Nous savions d'abord que nous allions pouvoir compter sur leur réactivité. De plus, leur dimension internationale nous a séduite car cela fait aussi partie de nos objectifs. Nous avons en effet pu nous rendre compte qu'ils étaient à chaque fois présents là où nous voulions éventuellement nous implanter. En outre, nous entretenions une bonne relation, humaine, ce qui n'est pas toujours possible avec des groupes multinationaux. Enfin, garder le même prestataire nous a aussi évité une éventuelle migration.

 

"Avec notre nouveau contrat d'hébergement, nous disposons de deux plates-formes totalement jumelles sur deux centres de données distincts"

Renouveler votre contrat d'hébergement a aussi été l'occasion de revoir votre plate-forme technique ?

Tous les sites de Boursorama reposent sur une plate-forme Web unique, à l'exception du portail OnVista.de en Allemagne. Le cahier des charges était donc évidemment très exigeant quant à la sécurité et la qualité de service.

Auparavant, nous avions par sécurité doublé notre plate-forme avec une autre. Cette dernière était très légèrement sous-dimensionnée, c'est-à-dire qu'elle aurait nécessité certains ajustements et configurations pour pouvoir pleinement faire face à certaines montées en charge par exemple. En cas d'activation du plan de reprise après sinistre, ce qui n'est jamais arrivé, la plate-forme n'aurait pas pu proposer immédiatement 100% de ses capacités fonctionnelles.

Désormais, avec notre nouveau contrat, nous disposons, sur deux centres de données distincts, de deux plates-formes totalement jumelles, actives et synchronisées en permanence. En cas de sinistre, le basculement est totalement invisible et sécurisé. Le dispositif est par ailleurs soutenu par des boîtiers d'accélération Riverbed.

Ce nouveau contrat signé en 2009  nous a aussi permis de renouveler nos serveurs, pour des modèles IBM plus récents et plus écologiques.

Projets informatiques / Pirate