Barack Obama devra se passer de toute informatique

Suite à l'affaire des employés de Verizon qui ont accédé à un des comptes téléphoniques du futur 44ème président des Etats-Unis Barack Obama, il a été décidé que celui-ci ne pourrait plus utiliser de Blackberry et d'ordinateur personnel, et cela en accord avec les règles de la Maison Blanche.Les spécialistes de la protection du président estiment que ces objets sont trop dangereux et peuvent être trop facilement piratés. Son prédécesseur, Georges Bush, avait lui aussi adopté cette règle : il a refusé d'utiliser l'email pour ses conversations privées pendant la durée de ses deux mandat.

Autour du même sujet