30% des entreprises bientôt séduites par l'authentification biométrique ?

Pour faire face aux problèmes de sécurité liés à la consumérisation de l'IT, les entreprises devraient recourir à des méthodes d'authentification biométriques pour terminaux mobiles.

L'accroissement du recours aux terminaux personnels dans la sphère de l'entreprise ne va pas sans poser des problèmes de sécurité aux yeux des DSI et des RSSI. Face à l'explosion des usages liés au BYOD (Bring Your Own Device), les entreprises ne veulent pas cependant rester impuissantes. Pour l'appréhender dans les meilleures conditions, elles seraient prêtes à essayer de nouvelles solutions de sécurité renforcées.

Ainsi, selon le Gartner, 30% des entreprises devraient d'ici 2016 utiliser des méthodes d'authentification biométrique taillées pour les terminaux mobiles (PC, smartphones...) des collaborateurs. Une proportion qui devrait donc exploser en deux ans, dans la mesure où le Gartner indique qu'aujourd'hui, seulement 5% des entreprises sont utilisatrices.

Le cabinet recommande aux entreprises d'évaluer les méthodes d'authentification forte incluant la reconnaissance vocale, la reconnaissance faciale ou encore de l'iris. Des méthodes qui devront quoi qu'il en soit, selon le Gartner, être utilisées en complément d'autres plus classiques, c'est-à-dire le mot de passe. Le cabinet met par ailleurs en garde les entreprises des éventuelles difficultés à gérer simultanément différentes méthodes d'authentification pour une grande variété de terminaux mobiles.

Smartphone / BYOD