Cybercriminalité : Bernard Cazeneuve dévoile un plan de 108 millions d'euros

Au Forum international de la cybersécurité, le ministre de l'Intérieur a présenté ses mesures pour mieux lutter contre la cybercriminalité.

Bernard Cazeneuve a profité de son allocution au Forum international de la cybersécurité (FIC) à Lille pour préciser un peu plus ses intentions en matière de lutte contre la cybercriminalité. Dans un contexte évidemment encore marqué par les attentats de début janvier, le ministre de l'Intérieur a notamment appelé "à réguler cette espace de liberté qu'est Internet", fustigeant les "messages  haineux, antisémites et islamophobes" qui peuvent y être diffusés. Le ministre se rendra d'ailleurs la semaine prochaine aux Etats-Unis pour "sensibiliser" et responsabiliser les acteurs d'Internet, comme Google Facebook, ou Twitter.

Bernard Cazeneuve a aussi rappelé que des mesures ont déjà été prises : sa loi anti-terroriste, adoptée en novembre 2014, prévoit ainsi de bloquer les sites terroristes, sans avoir recours à un juge, ou de les déréférencer. Des mesures supplémentaires sont attendues, mais le ministre ne les a pas encore révélées

Lors du FIC, Bernard Cazeneuve a également annoncé un plan d'action en plusieurs volets pour mieux lutter contre la cybercriminalité. Il veut ainsi par exemple mettre en place un "appareil statistique adapté" pour mesurer la cybermenace. Les "capacités de traitement opérationnel des réponses", et "la prévention des publics" devront aussi être renforcées. Une enveloppe de 108 millions d'euros sera débloquée pour ce plan.

Forum / Cybercriminalité