CYOD : pourquoi ça va décoller en 2014 CYOD : moins complexe et plus économique que le BYOD

En limitant les modèles de terminaux (smartphones ou tablettes) proposés à leurs collaborateurs dans le cadre de la mise en place d'une politique de CYOD, les entreprises dégagent plusieurs bénéfices, et s'affranchissent de nombreuses barrières qui peuvent exister avec le BYOD. Plus de problématique légale en particulier, notamment liée à la propriété des terminaux : les appareils fournis appartiennent à l'entreprise, et sont mis à disposition des collaborateurs, au même titre qu'un PC ou un ordinateur portable.

Seulement 5% des projets CYOD stoppés en cours de route

En limitant le choix à quelques terminaux, l'entreprise se dote également de moyens pour mieux cerner les problématiques d'administration et de gestion des droits d'accès. Un parc mobile moins éclectique est de fait plus facile à gérer. Le coût du support peut également être optimisé, la DSI n'ayant pas à déployer un support spécifique en cas de souci pour chaque modèle de terminal personnel. Sans compter un coût d'installation optimisé, toujours en raison d'une plus grande homogénéité des appareils déployés. Autant d'atouts qui ne signent toutefois pas la fin des stratégies mobiles reposant sur des projets de BYOD.

le nouveau samsung galaxy s5 bientôt proposé aux collaborateurs dans le cadre
Le nouveau Samsung Galaxy S5 bientôt proposé aux collaborateurs dans le cadre des politiques de CYOD ?  © Business Insider

La réussite des projets de BYOD et CYOD varie sensiblement. Capgemini estime à 25% la part des chantiers de BYOD stoppés en cours de route, contre... 5% côté Choose Your Own Device.

"Une très large majorité d'entreprises impose encore aujourd'hui un seul terminal à leurs collaborateurs" (Alexandre Penon - Bouygues Telecom Entreprises)

"Une très large majorité d'entreprises impose encore aujourd'hui un seul terminal à leurs collaborateurs, mais la prochaine étape sera le CYOD suivi beaucoup plus tard du BYOD", estime Alexandre Penon, directeur du marketing de Bouygues Telecom Entreprises.

En outre, les solutions de MDM (pour Mobile Device Management) permettent aux entreprises de tirer pleinement parti de leurs stratégies de CYOD (mais également de BYOD). D'autant que ces outils sont désormais matures, et soutenus par les plus grands éditeurs. Ce n'est pas un hasard en effet si IBM a mis la main sur Fiberlink, et VMware sur Air Watch.

Mais au-delà du MDM, "le véritable challenge auquel sont confrontées les entreprises est de mettre en œuvre une gestion dynamique des devices, et d'agréger des informations pour avoir un état précis du coût par utilisateur via des briques de Telecom Expense Management et d'Enterprise Mobile Information Management", tient à souligner Cédric Dervaux, responsable de la division Mobilité et Interactivité chez SCC.

Android / BYOD