Entre collaboratif et sécurité, les éditeurs de logiciels réinventent leur SI Gestion du cycle de vie des produits

Au-delà du codage et du test logiciel, l'un des processus clés d'un éditeur de logiciels réside dans la gestion du cycle de vie des produits, c'est-à-dire la gestion des versions et de l'ensemble de la documentation technique entourant l'offre. Une fonction centrale dans le métier de producteur de logiciels, qui présente des liens avec la gestion de la relation client.

Chez Cegid, un outil de gestion du cycle de vie des produits a été développé de manière spécifique. "Il contient tous les documents liés aux logiciels que nous commercialisons : plans de développement, de test, documentation technique, questions-réponses, demandes d'amélioration, d'évolution...", détaille Sylvain Moussé, directeur technique de Cegid.

Au sein du laboratoire de production logicielle d'Ilog, la DSI a également mis sur pied des mécanismes de support aux utilisateurs internes, notamment un dispositif de diffusion des informations techniques relatives aux versions des logiciels et aux images virtuelles produites. Enfin, une activité de veille technologique est aussi mise en œuvre en vue d'évaluer les plates-formes du marché, et l'opportunité d'initier un nouveau portage.

Chez Cegid, l'outil de gestion du cycle de vie des produits est aussi accessible aux intervenants externes

Chez Cegid, l'application de gestion du cycle de vie est accessible à un ensemble d'utilisateurs internes, intervenant sur l'élaboration des produits, le déploiement, et le support. Mais également à des partenaires intégrateurs, distributeurs ou sous-traitants, susceptibles de prendre part à un projet, et ce  en fonction de droits spécifiques.

Même logique chez Ilog. "Nous avons beaucoup travaillé sur la diffusion de la documentation de nos produits de manière multi-support", note Olivier Maurel, DSI d'Ilog. A partir d'une base XML, le groupe est ainsi capable de décliner ses contenus techniques au format papier, PDF, pour le Web, ou encore d'en assurer l'intégration aux principaux IDE du marché (Eclipse et Visual Studio notamment). "Dans la mesure où nous commercialisons des composants utilisés pour construire des applications, il est important en effet que nos clients puissent avoir accès à notre documentation directement au sein des environnement de développement qu'ils exploitent", explique Olivier Maurel.

DSI