L'entreprise numérique peut-elle faire sans l'Open Source ? Hubert Tournier (DOSI-adjoint, Les Mousquetaires) : "Dans le cadre de notre cloud privé, l'Open Source est une nécessité"

"Dans le cadre d'un projet de Cloud privé, le modèle Open Source est le seul valable", lâche Hubert Tournier. Invité à intervenir à l'occasion de l'Open World Forum dans le cadre d'un débat entre DSI et acteurs de l'écosystème Open Source, le DOSI-adjoint du Groupement des Mousquetaires n'a pas mâché ses mots.

De fait, une démarche de Cloud nécessite en effet une certaine souplesse, notamment pour avoir la possibilité de manipuler des instances embarquant des applications, et pouvoir par exemple migrer une machine virtuelle d'un cloud privé à un cloud public. Des cas de figure qui, selon Hubert Tournier, ne sont pas pris en compte dans les politiques de licence des éditeurs d'applications propriétaires.

l'open world forum s'est tenu du 11 au 13 octobre à paris.
L'Open World Forum s'est tenu du 11 au 13 octobre à Paris. © JDN / Antoine Crochet-Damais

D'où le choix de l'Open Source qui, pour le directeur de l'organisation des systèmes d'information du groupement, paraît donc nécessaire sur le terrain du cloud, qu'il soit privé ou public.

Le Groupement des Mousquetaires a notamment pour but de fournir des solutions informatiques aux différentes enseignes constituant son réseau : Intermarché, Netto, Bricomarché, Roady, Poivre Rouge... On comprend dans ce contexte l'intérêt pour la DOSI de déployer une telle politique de cloud centralisant et rationalisant l'exploitation des principaux systèmes mis à la disposition du réseau. 

Et ce chantier ne porte pas seulement sur les applications métier, mais aussi sur la virtualisation des postes de travail. "Nous avons commencé à évoluer vers la virtualisation il y a déjà plusieurs années. Ce chantier a débuté par les points de vente. Nous avons profité d'un projet de migration vers Windows 7 pour virtualiser tous nos postes", nous indiquait sur ce point Georges Epinette, DOSI du groupement, en juin dernier. Il précisait : "C'est en cours de déploiement. 600 points de vente sont déjà en production. Sur le système d'information amont, nous avons mis en place un cloud privé qui est opérationnel depuis début novembre 2011."

Des réflexions autour d'un cloud public... Open Source

Mais le Groupement des Mousquetaires ne s'arrête pas là, et commence à étudier de près des offres de cloud public Open Source. "Nous nous penchons notamment sur les solutions proposées par des acteurs comme bitnami.org ou turnkeylinux", indique Hubert Tournier. Ces sites ont pour but d'automatiser la création d'instances embarquant une application (telle que Drupal ou Joomla!), prêtes à être déployées sur le cloud public de son choix, Amazon par exemple. "Nous n'avons pour le moment pas trouvé de prestataires en France qui seraient à même de nous accompagner pour utiliser ces solutions", précise néanmoins Hubert Tournier.

Autour du même sujet