Etude : le BYOD continue de séduire les entreprises, surtout les petites

Deux études conduites à deux ans d'intervalle révèlent que le phénomène du Bring Your Own Device ne faiblit pas. Les PME sont les plus nombreuses à s'être déjà lancées.

La tendance du Bring Your Own Device continue de prendre de l'ampleur dans les entreprises. C'est ce que révèle une étude que vient de diffuser Tech Pro Research conduite auprès d'un échantillon de 200 entreprises dans le monde.

Désormais, les trois quarts des répondants ont soit adopté cette politique permettant aux employés d'utiliser leurs terminaux personnels pour travailler, soit comptent le faire cette année. Tech Pro Research avait réalisé une étude très similaire il y a près de deux ans : la part des répondants engagés dans cette politique avait alors atteint 62%.

Autre phénomène remarquable mis en avant dans la dernière étude : ce sont surtout les petites entreprises qui sont séduites. Plus de 7 entreprises sur 10 comptant entre 50 et 250 salariés se sont déjà lancées, alors que moins de 60% des structures employant plus de 250 personnes autorisent déjà le BYOD.

Dernier point intéressant à noter : parmi les raisons invoquées pour refuser le BYOD figurent bien évidemment notamment la sécurité (dans 78% des cas) ou les problèmes de support que cela engendre au sein du département IT (49%). Mais les "potentielles augmentations des coûts informatiques", sont aussi citées presque une fois sur quatre...

BYOD / PME