Les DSI en difficulté sur la mobilité

Une écrasante majorité de salariés n'ont pas accès aux outils dont ils ont besoin pour travailler sur leur terminal mobile. Dixit une étude de Vanson Bourne.

Les DSI semblent bel est bien avoir du mal à répondre aux demandes internes en matière d'accès aux applications métier en mobilité. Le constat est là. Selon une récente étude de Vanson Bourne (réalisée pour le compte de l'éditeur VMware), "87% des employés ne disposent pas d'un accès complet aux outils mobiles qui leur sont nécessaires pour être aussi productifs qu'ils le voudraient". Pire, plus d'un quart des salariés se disent prêts à contourner leur service informatique afin d'obtenir ces apps dont ils ont besoin...

Le problème est d'ailleurs confirmé par les services informatiques. Seuls 13% des 1 800 décideurs IT interrogés se disent en mesure de faire face aux demandes en matière de nomadisme. "Un tiers (32%) ne parvient pas à contrôler l'accès aux données professionnelles depuis tous les terminaux mobiles des salariés", révèle même le cabinet. Sans surprise, cette problématique de sécurité est identifiée par 59% des responsables IT comme principale difficulté.

Aboutir à une liberté, mais contrôlée

Autre constat du cabinet, "l'entreprise typique n'a ni mis à jour, ni partagé sa politique de mobilité avec son personnel depuis neuf mois". Une faiblesse qui pourrait expliquer le manque de confiance observé par Vanson Bourne, dont souffre une majorité d'employés (50%). Les processus de déploiement sont aussi beaucoup trop lents. La latence de mise en place d'une nouvelle application sur le PC portable d'un prestataire extérieur, par exemple, atteint trois semaines. Un délai qui n'est plus en phase avec les contraintes business.

"Le défi consiste à accélérer la vitesse de mise en œuvre des applications mobiles, tout en assurant un niveau de sécurité qui ne grève pas la liberté du salarié, notamment s'il s'agit de son terminal personnel. Le tout dans un cadre légal évolutif au fil des nouveaux usages, qui doit être communiqué à l'utilisateur et bien compris par lui", résume Edouard Lorrain chez VMware France.

Méthodologie
: Vanson Bourne a interrogé 1 800 décideurs IT et 3 600 employés d'entreprises de plus de 100 salariés au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Italie, dans les pays nordiques (Suède, Norvège et Danemark), en Russie et au Moyen-Orient (Arabie Saoudite et Émirats Arabes Unis).  

Mobilité / DSI