Google et Microsoft veulent doter les smartphones d'antivol

Les deux géants plancheraient sur une fonction native d'effacement à distance pour leur OS mobile respectif. Ils rejoignent ainsi Apple qui propose cette possibilité avec iOS7.

Google et Microsoft sont en train de travailler sur un dispositif natif d'effacement à distance pour leur OS mobile respectif. Ils rejoignent ainsi Apple qui propose cette possibilité depuis iOS 7. La fonctionnalité en question a pour but de rendre un OS totalement inutilisable en cas de vol ou de perte.

Coup sur coup, les deux acteurs ont annoncé en effet vouloir renforcer leur dispositif d'antivol de smartphones, l'idée étant de répondre aux dernières recommandations faites par l'Etat Fédéral américain en matière de sécurisation des terminaux mobiles.

"Le mécanisme de Find My Phone du Windows Phone va être renforcé en ce sens d'ici juillet 2015. Toutes les données du téléphone pourront être effacées à distance, et pourront être restaurées depuis le cloud par l'utilisateur", précise Fred Humphries chez Microsoft dans les colonnes d'eWeek. De même du côté de Google qui a indiqué à Bloomberg que la prochaine version d'Android comprendrait une "solution de protection par réinitialisation".

Microsoft / Google