HP : une acquisition de 6 à 10 milliards serait imminente

C'est le site américain Re/code qui rapporte cette information. Elle est issue d'une note de l'analyste Toni Sacconaghi de Sanford Bernstein.

Dans la foulée de sa scission en deux sociétés, l'une centrée sur les terminaux et imprimantes, l'autre sur les infrastructures IT et services pour les entreprises, HP pourrait annoncer l'une des plus importantes acquisitions de son histoire. C'est ce que dévoile une note de l'analyste financier Toni Sacconaghi de Sanford Bernstein, publiée par nos confrères américains de Re/code. L'opération pourrait atteindre entre 6 et 10 milliards de dollars, c'est-à-dire potentiellement presque autant que celle d'Autonomy (10,4 milliards de dollars). Elle ne serait cependant pas aussi importante que l'acquisition de Compaq - qui s'était élevée à 25 milliards.

Selon Toni Sacconaghi, une fusion avec EMC (dont la valorisation représente plus de 50 milliards) n'est donc plus à l'ordre du jour. Pour lui, l'opération de scission aurait bien pour but de fournir à HP Enterprise, celle des deux sociétés reprenant l'activité de serveur, réseau et prestations, de bénéficier d'une enveloppe de 10 à 13 milliards de dollars pour lui permettre de réaliser le rachat en vue.

Du côté de la nouvelle entreprise en charge de l'activité de vente de PC et d'imprimante (baptisée HP Inc), Meg Whitman a indiqué que sa vente n'est pas à l'ordre du jour. L'actuelle patronne du groupe estime que la consolidation du marché ne peut pas concerner les trois premiers acteurs du PC, donc ni HP, ni Dell, ni Lenovo, notamment du fait de la réglementation antitrust.  

Serveurs / Acquisition