Les coulisses informatiques de Twitter Twitter : des dizaines de milliers de serveurs sous Linux 2.6.39

Utilisateur de la première heure du langage de programmation Ruby On Rails (RoR) pour ses serveurs Web, Twitter s'est finalement décidé à se tourner vers Java en avril 2011. Le fruit de ce revirement porte un nom : Blender, son nouveau serveur frontal Java.  

de zipkin à iago en passant par scalding, twitter prend l'habitude de partager
De Zipkin à Iago en passant par Scalding, Twitter prend l'habitude de partager ses développements sous la licence libre Apache V2. © Scanrail - Fotolia.com

Pour ce qui est des systèmes d'exploitation qui tournent au cœur de son infrastructure de serveurs, pas de surprise, il s'agit de Linux (et la version de noyau 2.6.39). A ce jour, on ne connaît pas le nombre exact de serveurs utilisés par le site de microblogging pour soutenir ses services, mais leur nombre serait de plusieurs dizaines de milliers.

Parmi les autres solutions Open Source utilisées par Twitter, on trouve Zipkin, un outil de collecte et de traçage des informations relatives aux requêtes de ses API. Mais aussi Memcached qui sert à l'amélioration des performances et de l'évolutivité des sites Web dynamiques sous MySQL. Ou encore Git, pour gérer les codes sources, et notamment pour conserver l'historique des modifications réalisées sur un fichier.

Serveurs / Réseaux sociaux