iOS : la part de marché recule de 6,3 points en France

La part de marché du système d'exploitation mobile d'Apple a frôlé les 71% en juin. Celle de Google Android a progressé de son côté de 5,2 points.

Apple mise gros sur iOS 6 et son nouveau modèle d'iPhone. Ces nouveautés suffiront-elles pour stopper la déferlante Android ? En tout cas, les derniers chiffres de CCM Benchmark (éditeur du Journal du Net) sur les parts de marché des différents systèmes d'exploitation en France, montrent une érosion des part de marché d'iOS.

Alors qu'iOS affichait une part de marché de 77,1% en juin 2011, cette dernière a en effet glissé juste sous la barre des 71%. Un score, certes meilleur par rapport au mois de mai (69%), mais dont la tendance n'en demeure pas moins à la baisse sur les derniers mois écoulés.

 

En termes de versionning, c'est la mise à jour iOS 5.1.1 qui est la plus répandue (58% des terminaux équipés), loin devant iOS 5.1 (10,9%), 5.0.1 (10,1%) ou encore iOS 4.3.3 (4,6%).

Sans surprise, c'est le système d'exploitation mobile de Google qui a profité de la baisse d'iOS en France. Avec une part de marché de 25,3% en juin, Android a grimpé de 5,2 points d'une année sur l'autre. A noter toutefois que d'un mois sur l'autre, Android a reculé d'1,4 point. Une baisse non négligeable, mais sans commune mesure avec celle enregistrée par le BlackBerry OS.

Car RIM est à la peine sur le marché des OS mobiles avec seulement 3% de part de marché en juin, contre 3,5% il y a encore à peine un mois. Une mauvaise nouvelle qui vient se greffer à d'autres pour RIM, dont les rumeurs autour d'une cession de son activité de constructeur se sont multipliées récemment. 

Sans compter l'annonce du décalage du lancement de la nouvelle version de son OS, BlackBerry 10 désormais prévu pour début 2013. Cela fera donc rater à RIM la période de fin d'année, traditionnellement porteuse pour ce marché, alors qu'Android 4.1 et iOS 6 seront alors déjà disponibles depuis un petit moment.

Tentant également, tant bien que mal, d'exister face à iOS et Android, Windows Phone a également été à la peine en juin. Le système d'exploitation mobile de Microsoft n'est pas parvenu à dépasser 1% de part de marché. Pis : par rapport à mai dernier, sa part de marché a glissé de 0,1 point pour s'établir à 0,8%. Les bruits de couloirs autour de la sortie d'un modèle de BlackBerry sous Windows Phone pourraient-elles aider ce dernier à sortir de l'ornière ? Rien n'est moins sûr, en tout cas à court terme.

Concernant les parts de marché des systèmes d'exploitation "traditionnels", à savoir Windows, Mac OS et Linux, elles sont globalement en recul d'un mois sur l'autre. Par rapport à juin 2011, seul Mac OS parvient à tirer son épingle du jeu avec une hausse de 0,3 point de part de marché tandis que Windows perd dans le même temps 7 points de part de marché. De tous les OS Windows, Windows 7 est bien sûr le plus utilisé (51,8%), largement devant Windows XP (31,4%) et Vista (16%).

 

 

 

 

Méthodologie : le classement des systèmes d'exploitation du JDN se base sur les statistiques d'audience de Linternaute.com, site édité par CCM Benchmark (qui édite également le Journal du Net). Ce site média grand public, qui compte 13,5 millions de visiteurs uniques (Médiamétrie/NetRatings Janvier 2011), traite les principaux centres d'intérêts des internautes : l'automobile, le voyage, l'actualité, les finances personnelles, le cinéma... Il se positionne comme un magazine généraliste sur Internet.

Microsoft / Windows