NUC, Brix et Chromebox : la révolution des mini PC Samsung Chromebox : des prix tirés vers le bas

Si le Samsung Chromebox n'est pas stricto sensu un mini PC au "sens Windows du terme" puisque équipé de Chrome OS, il n'empêche qu'il se positionne sur un créneau de marché identique. A savoir celui du poste de travail miniature présentant nombre de fonctions similaires par rapport à un modèle de poste de bureau classique. 

Pour réduire les coûts (l'appareil est tarifé 341 euros, sans console de gestion web, avec une assistance facturée 113 euros), Samsung a choisi d'embarquer un processeur Celeron, certes bien moins puissant qu'un Haswell mais qui pourra suffire pour des traitements bureautiques occasionnels. Un lecteur SSD de 16 Go est présent tout comme 4 Go de RAM de même que six ports USB 2.0 (mais aucun port USB 3.0). Le Wi-fi est en option (123 euros de plus). A noter l'existence d'une version 3G du Samsung Chromebox proposée à 525 euros sans console de gestion web et assistance.

le samsung chromebox.
Le Samsung Chromebox. © Samsung

Intel / Samsung