OneDrive : Microsoft renforce le chiffrement de son stockage cloud

L'éditeur annonce la mise en place d'un chiffrement TLS pour OneDrive. Son objectif est toujours de renforcer la sécurité des données sur son cloud, pour en interdire l'accès à des tiers.

Nouvelle initiative de Microsoft pour renforcer la sécurité des données stockées sur ses services de Cloud computing. Le groupe va désormais s'adosser au système PFS (Perfect Forward Secrecy) pour chiffrer les connexions à son service de stockage en ligne OneDrive. Tous les flux entrant et sortant seront ainsi protégés, depuis l'interface d'accès web, les apps, ou les clients de synchronisation OneDrive. PFS se révèle plus difficile à casser que d'autres systèmes de cryptage dans la mesure où il ne communique jamais entièrement la clé privé sur le réseau.

De même TLS (pour Transport Layer Security), le successeur de SSL, est déployé en parallèle pour Outlook.com. La messagerie en ligne de Microsoft va pouvoir utiliser le protocole pour chiffrer les mails envoyés ou reçus. Seule condition : le serveur de réception devra également supporter cette technologie. Microsoft précise avoir commencé à sensibiliser d'autres fournisseurs dans le but de favoriser son extension à d'autres serveurs de messagerie, évoquant Deutsche Telekom, Mail.ru et Yandex. 

 Source (blog de Microsoft)

Stockage / Microsoft