5 conseils pour mieux intégrer Facebook à son site 2 - Penser aussi aux métadonnées optionnelles

Toujours dans la documentation officielle de l'Open Graph, en plus des balises basiques ou recommandées, Facebook présente aussi de nombreuses autres métadonnées.

Par exemple selon le "type" ("article", "website", "blog", mais aussi "book" ou "tv_show"), des précisions peuvent aussi être apportées (auteur, dates de publication et de modification pour un "article" par exemple, etc.).

antoine gounel est le p-dg et fondateur d'open graphy, spécialiste de l'open
Antoine Gounel est le P-DG et fondateur d'Open Graphy, spécialiste de l'Open Graph et de la socialisation de sites. © A.Gounel

De même, pour du contenu audio ou vidéo, ou même des images, de nombreuses propriétés optionnelles peuvent aussi être renseignées. Au final, la liste des métadonnées envisageables est très longue.

 

Des métadonnées optionnelles pour mieux s'indexer et se positionner

 

Or, il peut être judicieux de penser à renseigner certaines de ces balises d'apparence plus optionnelle. Pourquoi ? Elles peuvent là aussi améliorer l'affichage du contenu dans le réseau social, mais ce n'est pas tout.

Mark Zuckerberg a en effet récemment confirmé que Facebook disposerait bien, "un jour", d'un vrai moteur de recherche. Et "une sous-optimisation de l'Open Graph dans un site devrait entrainer une moins bonne indexation par le moteur de recherche de Facebook, qui risque de prendre une très bonne part de marché dès son lancement", estime le fondateur d'Open Graphy Antoine Gounel, qui n'hésite pas à voir dans les tags Open Graph un prometteur "nouveau maillage du web" ou à comparer l'algorithme de Facebook, baptisé Edgerank, à celui de Google, le PageRank...

 

l'exemple donné par facebook dans sa documentation officielle pour les
L'exemple donné par Facebook dans sa documentation officielle pour les métadonnées d'une vidéo. © Facebook - capture

Facebook / Réseaux sociaux