Serveur : Oracle révèle un processeur à 32 cœurs et 10 milliards de transistors

Sur le terrain de l'exécution en mémoire, Oracle compte bien prendre sa revanche face à SAP et son serveur Hana. Son arme : une nouvelle génération de processeur.

Oracle a dévoilé la semaine dernière les spécifications de la prochaine génération de ses processeurs Spark. Optimisés pour ses futurs serveurs Unix d'entrée de gamme (dont le lancement est attendu pour l'année prochaine), ces nouveaux processeurs, baptisés M7, embarqueront pas moins de 10 milliards de transistors grâce à une finesse de gravure de 20 nanomètres.

Ces processeurs M7 compteront pas moins de 32 cœurs. Ils ont notamment été conçus pour améliorer les performances d'exécution en mémoire de la base de données Oracle 12c. En ligne de mire du groupe américain : se donner les moyens de concurrencer plus efficacement SAP et son serveur de données en mémoire Hana. Selon Oracle, le M7 offrirait des performances multipliées par deux ou par trois comparées à celles du modèle précédent (M6).

Serveurs / M6