Master Data Management : valoriser l'information stratégique Panorama des solutions de Master Data Management

La gestion des données de référence ou MDM (pour  Master Data Management) procure une vision centralisée et unifiée des données stratégiques de l'entreprise, localisées dans l'ensemble de ses bases de données, applications et silos d'informations.

"Les clients préfèrent coupler les outils de MDM avec leurs outils d'intégration existants (bus de services, ETL, EAI...) plutôt que de refondre leur couche d'intégration. De ce fait, la pluridisciplinarité des projets est très marquée entre la partie référentiel / gouvernance et la partie intégration / qualité, et il en ressort souvent la nécessité de gérer deux sous-projets", indique Antoine Chauvet, responsable de l'offre MDM chez Business & Decision.

"Il convient aujourd'hui plutôt de parler de suites de MDM intégrant la gestion de la qualité, une brique d'échange, un outil de reporting sur les données, un moteur de processus plus complet et bien sûr une solution de stockage et de gestion", complète de son côté Pascal Anthoine, directeur conseil du groupe Micropole.


Les critères de choix
Source : JDN Solutions
1Nature du MDM
2Briques natives en qualité et gouvernance
3Services avancés d'intégration

Les solutions de MDM peuvent être de type verticale ou bien multi-domaines pour gérer d'autres données que celles liées aux informations clients, produits et fournisseurs. Parmi les offres multi-domaines, une sous segmentation des offres peut être effectuée en distinguant les suites de MDM orientées vers le collaboratif, l'opérationnel ou encore l'analytique.

"Avec une suite de type MDM transactionnel, les mises à jour concurrentes des données de référence sont coordonnées et répercutées le plus rapidement possible alors qu'avec le MDM collaboratif l'organisation des mises à jour du référentiel est effectuée au travers de workflows. Quant aux outils de MDM analytique, ils doivent permettre la saisie de structures hiérarchiques assez complexes et très variables dans le temps", fait savoir Jean-Michel Franco, directeur des solutions chez Business & Decision.

 Certains éditeurs couvre de manière native les fonctionnalités de gestion de la qualité et de gouvernance des données sans recourir à une solution tierce qui pourra cependant s'avérer plus complète. Selon le type de projet mené, on pourra également s'intéresser aux offres proposant des services avancés d'intégration tels que le partage des métadonnées et le mapping graphique entre la solution et d'autres sources ou systèmes cibles.

Projets informatiques / Business intelligence