Qualcomm va se lancer sur le marché des serveurs ARM

Le spécialiste des puces ARM pour smartphone va partir défier l'écrasante domination d'Intel sur le marché des datacenters...

Qualcomm est bien connu pour fournir les processeurs, de type ARM, des smartphones. Mais aujourd'hui, son CEO Steve Mollenkopf a annoncé que son entreprise développait des puces ARM à faible consommation énergétique pour serveurs. Il n'a donné cependant aucun détail supplémentaire, ni sur le prix, ni sur la feuille de route. Cette annonce a été faite alors que l'entreprise annonçait aux analystes financiers une croissance annuelle de son chiffre d'affaires de 6,5%, bien en dessous des 30% affichés ces dernières années.

Qualcomm ne sera pas seul. D'autres entreprises, comme Applied Micro Circuits, AMD, Texas Instruments ou Cavium, ont récemment manifesté un intérêt pour ce marché des serveurs ARM, attaquant un marché très largement dominé par une technologie différente fournie par Intel. HP propose aussi depuis peu des serveurs ARM. Microsoft a également mis au point une version ARM de son Windows Server, encore en test. Côté utilisateurs potentiels, Facebook a par exemple bien fait connaître ses attentes pour de tels serveurs ARM.

Serveurs / Smartphone