La qualité logicielle : une préoccupation croissante chez les DSI SNCF : des centres de services offshore pilotés grâce à la qualité logicielle

A la SNCF, la qualité est inscrite dans les gènes de la DSI. Principale raison à celà : la production informatique est directement liée à l'activité du groupe ferroviaire.  "Nous avons connu quelques grandes pannes avec un retentissement sur l'activité", commente Eric Grasset, directeur des prestations systèmes d'information de la SNCF-DSIT (Direction des Systèmes d'Information et Télécommunications). "Il y a quelque chose que déteste Guillaume Pepy, notre directeur général, c'est se retrouver au Journal de 20 heures suite à une panne."

 

eric grasset est directeur des prestations systèmes d'information de la
Eric Grasset est directeur des prestations systèmes d'information de la SNCF-DSIT. © Antoine Crochet-Damais / JDN

Partager la mesure de la qualité du code et son évolution en lien avec les sous-traitants

 

D'où l'implication forte de la DSI sur le terrain de la qualité des processus. "Mais, nous adressions encore assez peu la qualité du code", poursuit  Eric Grasset. Après avoir initié un projet pilote autour de quelques applications, la direction informatique de la SNCF décide de mettre en œuvre une démarche plus industrielle autour de la qualité logicielle. 

 

Le chantier en question est initié à l'occasion de la mise en place d'une politique de centres de services offshore en lien avec IBM. Une démarche dont l'objectif est de répondre aux demandes des clients internes en matière de réduction des prix des applications. Pour éviter que la qualité des systèmes ne baisse suite au passage à la nouvelle organisation, la DSI met donc en place des dispositifs d'analyse des blocs applicatifs produits par ces implentations offshore. 

"Il est important de partager la mesure de la qualité du code et son évolution en lien avec les sous-traitants, en vue de s'assurer que ce qui est livré est de qualité", commente Eric Grasset.

 

Définir un langage commun avec les métiers pour négocier les prix

 

Reste que la question de la qualité concerne également le lien avec les directions métiers et la direction générale de la SNCF. "Cette question rejoint celle des indicateurs à trouver pour dépassionner le débat sur les prix. il est important dans cette optique de s'accorder sur la définition du point de fonction par exemple, et plus globalement objectiver prix et niveau de qualité", conclut Eric Grasset.

Projets informatiques / Gestion de projet