Banque Populaire-Caisse d'Epargne déploie la signature électronique en agences Les tablettes au coeur d'une méthode de signature électronique

Caisse d'Epargne et Banque Populaire ont opté pour des méthodes de signature électronique différentes, et ce, même si les deux établissements adossent leurs applications respectives à une infrastructure de confiance commune. Une divergence qui prouve le caractère très décentralisé de la gouvernance du groupe BPCE, et illustre bien sa singularité mutualiste.

D'un côté, Caisse d'Epargne a retenu un mode de signature manuscrite sur tablette tactile (par stylet).

les documents signés électroniquement sont générés au format pdf. a terme, le
Les documents signés électroniquement sont générés au format PDF. A terme, le groupe BPCE entend proposer à ses clients en agences une expérience à 100% basées sur les tablettes, type iPad et Samsung. © JDN / Antoine Crochet-Damais

En amont du processus de signature, le client est ainsi identifié via la validation de sa pièce d'identité stockée dans son dossier de manière dématérialisée. C'est la phase d'authentification.

Le client balaie ensuite le contrat sur écran, et l'accepte par un simple contrôle tactile. La banque recueille ainsi son consentement. Puis, il signe le document (PDF) à l'aide d'un stylet et, enfin, il valide sa signature.

L'infrastructure de confiance se charge alors d'horodater le document, et de lui apposer la signature électronique via une PKI (infrastructure de clés publiques). Une étape qui passe par la création d'une clé privé à une clé publique - leur association permettant de vérifier l'authenticité de la signature. "Elle garantit la fiabilité de l'authentification, le consentement du client, l'intégrité du contrat et le lien avec l'acte", indique BPCE.

De son côté, Banque Populaire a opté pour une voie assez différente. Elle propose deux autres modes d'authentification possibles : l'envoi au client d'un SMS avec un code (valable 20 minutes) à entrer sur un écran mis à sa disposition, ou la saisie de son code secret de carte bancaire après avoir glissé celle-ci dans un boîtier prévu à cet effet - posé sur le bureau du conseiller. Pour le reste, la démarche est la même pour la gestion du consentement et la génération des certificats.

BPCE / SIGNATURE