Pourquoi la Surface Mini a-t-elle été reportée ?

Plusieurs sources indiquaient qu'une tablette de petit format devait être présentée hier par Microsoft. Mais seule une Surface Pro 3 a été dévoilée.

Plusieurs sites américains toujours bien informés sur les plans de Redmond (notamment notre confrère Paul Thurrott), avaient prédit que Microsoft dévoilerait le 20 mai une tablette Surface d'entrée de gamme de petite taille. Il n'en a rien été. Le groupe s'est limité à la présentation de la Surface Pro 3, une annonce également attendue (lire notre article : Surface Pro 3 : "une tablette pour remplacer l'ordinateur portable"). Alors s'est-il passé ? 

D'après l'agence Bloomberg, qui évoque des sources proches du dossier, "le PDG de Microsoft Satya Nadella et le vice président du groupe Stephen Elop ont décidé que le produit en cours de développement ne présentait pas suffisamment de points de différentiation comparés à la concurrence". Il existe en effet déjà de nombreuses tablettes tactiles de 8 pouces sous Windows 8 et Windows 8.1, notamment commercialisées par HP, Dell ou Lenovo par exemple.

Aucune mention d'une quelconque tablette d'entrée de gamme, sous processeur ARM Qualcomm, n'a donc été réalisée lors de l'événement d'hier. Pour se différencier avec cette Surface Mini, Microsoft pourrait attendre d'avoir finalisé sa version d'Office 100% tactile, également en cours de développement, ou encore une réécriture de Windows censée aboutir à un OS commun aux tablettes ARM et aux smartphones Windows Phone. Un chantier qui pourrait s'inscrire dans la perspective de Windows 9.

Tablette / Microsoft Surface