Les systèmes d'information au cœur des établissements de santé Mobilité, tablettes multimédias, DMP, imagerie médicale : les projets SI font feu de tout bois

Relancé en début d'année (le DMP de nouveau sur la rampe de lancement), le Dossier Médical Personnel constitue l'un des projets phares mené actuellement par les professionnels du secteur de la santé. Établissements de soins, centres hospitaliers, mais également médecins libéraux ou encore cliniques : il implique l'adhésion de tous les acteurs de la santé. 

"Nous travaillons très étroitement avec tous les acteurs de la santé" (Jean-Yves Robin - ASIP Santé)

"Nous travaillons très étroitement avec tous les acteurs de la santé pour les accompagner au plus près de leurs besoins dans la mise en place du DMP. Cela concerne les CHU mais également les établissements privés et les médecins libéraux pour les aider à appréhender les aspects liés à la sécurité et à l'hébergement des données médicales sensibles", explique Jean-Yves Robin, directeur de l'Agence des Systèmes d'Information Partagés de Santé (ASIP Santé).

 

Pour autant, c'est loin d'être le seul et ce ne sont pas les projets structurants en matière de systèmes d'information hospitaliers qui manquent. Accès en mobilité via des smartphones, imagerie médicale et projets applicatifs métiers ciblés sont également actuellement déployés - ou en cours de déploiement - dans les établissements de santé. 

 

5 exemples de projets IT menés dans les établissements de santé


 

 Le CHU d'Angers : l'établissement s'est lancé en 2005 dans un projet mobilité et voix qui l'a amené à s'équiper en flottes de smartphones BlackBerry. Un moyen pour le CHU d'améliorer la communication, la productivité personnelle mais également d'optimiser l'organisation quotidienne des agents.  

 Le Centre hospitalier de Valence : lancé en juin 2010, le projet d'équipement en tablettes multimédia a pris son essor en début d'année. Plus de 500 terminaux utilisables à la fois par les patients et le personnel hospitalier ont été installés. Alors que les patients peuvent accéder à des services de type téléphone, Internet et télévision, le personnel peut avec sa carte professionnelle de santé accéder au DMP ainsi qu'à des applications de gestion des soins infirmiers.

 La Clinique Pasteur de Toulouse : projet d'informatisation de l'ensemble de la production médicale : dossier patient, plan de soins, prescriptions, bloc, contrat de bon usage du médicament. Le projet a été initialisé en 2001 avec une mise en oeuvre progressive depuis 2002 qui a amené l'établissement à équiper son personnel en tablettes sans fil et à déployer le Wi-Fi dans l'enceinte de la Clinique.

 L'Institut Gustave Roussy : mise en place d'un réseau d'imagerie médicale débuté en 2007 et déployé sur 7 mois. Parmi les technologies qui ont été mises en oeuvre, on trouve un émetteur/récepteur DICOM, une technologie VPN SSL et l'authentification GIP/CPS ainsi qu'un serveur dédié pour gérer les flux de messages et un abonnement annuel à la plate-forme du Syndicat Interhospitalier de Bretagne.

 Le Centre hospitalier de Rouffach : projet d'automate de dispensation nominative débuté en juillet 2009 pour permettre d'optimiser des tâches répétitives de préparation des traitements par patient et par heure d'administration. Avec un coût de 180 000 euros, l'automate de dispensation a permis au centre des gains de temps de 2 heures par jour.

Virtualisation / Mobilité