La reprise des investissements informatiques se profile en 2010 Un niveau de confiance de nouveau en progression

Aux côtés du secteur financier, l'investissement se maintient également dans le secteur public. "Le grand emprunt a joué son rôle dans l'économie numérique", se félicite Jean Mounet, avant d'insister sur le retard de l'Etat français en matière de systèmes d'information comparé à beaucoup d'autres pays européens, et la nécessité pour lui de se transformer.

 

 "Nous avons constaté de grosses commandes publiques en vue de moderniser les infrastructures existantes, et moderniser le parc de logiciels", note Jean Mounet. "L'activité est aussi poussée par de grands programmes de transformation, tel le Plan Hôpital 2012 ou Chorus." Sur le front des services, la chambre syndicale constate un intérêt progressif du secteur public en faveur des centres de services.

 

Troisième domaine poussant le secteur IT vers le haut : celui de l'énergie et des matières premières. "De gros cahiers des charges sont en cours sur ce terrain pour accompagner des mutations technologiques, comme c'est le cas dans le nucléaire, mais aussi dans le cadre du mouvement de dérégulation du secteur et ses impacts opérationnels, ou encore pour lancer des projets de green IT touchant notamment à l'optimisation de la consommation d'énergie", évoque Jean Mounet.

Projets informatiques / Budgets informatiques