Classement : la webperf des ténors du e-commerce en France cet été Classement : la webperf des ténors du e-commerce en France en août

Après avoir mesuré et analysé la webperf sur le mois de juillet des 14 e-commerçants les plus visités en France, notre partenaire Fasterize a également pu dresser le classement de ces mêmes acteurs sur août. C'est toujours le Speed Index qui sert à classer ces acteurs. Pour rappel, plus le Speed Index est petit, plus la page s'affiche à bon rythme (la méthodologie complète est consultable en ligne).

Classement "Top 14" de la webperf des ténors du e-commerce en France en août
Classement - Site (évolution mensuelle)Speed Index (moyenne)Temps de chargement moyen des pages (millisecondes)Poids moyen des pages analysées (octets)Nombre moyen de requêtes
Source : JDN / Fasterize
1- Leroy Merlin (=)4 2279 295802 11681
2- La Redoute (+1)4 5326 3611 056 317111
3- Amazon (-1)4 8796 7751 257 777136
4- Darty (=)4 91611 3111 644 020139
5- Auchan (+4)6 31417 3292 314 589210
6- Booking (-1)6 9347 9021 155 012110
7- Fnac (+4)7 09913 0261 957 354169
8- SNCF (-2)7 54912 3851 170 938137
9- eBay (-2)7 66412 0761 851 186129
10- Carrefour (+4)8 3269 8482 417 139126
11- Cdiscount (-1)8 50818 5181 835 085198
12- Groupon (-4)9 82515 4552 127 302112
13- Rueducommerce (=)10 04114 7042 945 186255
14- Priceminister (-2)10 55920 2151 607 348242

C'est donc encore le même site français, celui de Leroy Merlin, qui domine le classement sur août. Et Stéphane Rios, PDG de Fasterize, voit encore pour ce site des leviers d'optimisation : "Près de la moitié des requêtes de la home concerne des 'third parties', et appellent donc des ressources sur des sites tiers. Sans tous ces widgets, la home pourrait descendre à 4 ou 5 secondes de chargement", pense-t-il.

En juillet, La Redoute a réussi à faire mieux qu'Amazon, et ainsi se hisser à la 2e place du podium qui était déjà à sa portée le mois précédent. Seule une soixantaine de requêtes ont été comptées, en moyenne, pour la page d'accueil, "une performance qui inspire le respect" de Stéphane Rios.

Ce classement d'août est globalement marqué par une performance moyenne qui a encore progressé : la moyenne du Speed Index des 14 acteurs analysés est de 7240, contre 7800 le mois précédent. C'est probablement une nouvelle fois à cause des congés qui chargent peu les sites, et visiblement encore moins en août qu'en juillet.

Auchan, FNAC, Carrefour : de fortes progressions

Un autre élément ressort : la très nette progression de trois acteurs français : Auchan, FNAC, Carrefour gagnent chacun 4 places.

Concernant la webperf d'Auchan, Stéphane Rios constate un gain de 4 places "sans toucher grand-chose au nombre de requêtes ou au poids de la page". Pour tenter d'expliquer la progression, le spécialiste a tout de même remarquer l'introduction des 'progressive jpeg', et d'images un peu plus compressées.

Nettoyer son code mort permet de gagner en performance

Le site de la Fnac non plus n'a pas beaucoup fait évoluer le nombre de requêtes ou le poids des pages, mais "il semblerait que cela soit juste dû au poids du code JavaScript qui a été réduit, avec 250 ko en moins ! D'où l'importance de nettoyer son code mort !", rappelle le fondateur de Fasterize, qui voit néanmoins encore sur le site de la Fnac "trop de domaines différents pour les ressources statiques".

Quant à Carrefour, sévèrement critiqué en juin, le poids moyen de sa home a été réduit de 17%, mais il reste quand même à 5 mégaoctets... En revanche, souligne le PDG de Fasterize, ex-directeur technique de Rueducommerce, "le code HTML a été simplifié : le DOM est passé de 1 900 à 1 400 éléments avec une vingtaine de requêtes en moins."

Autre progression que notre partenaire a souhaité mettre en avant : celle du poids moyen des pages de CDiscount, qui a fondu de 40% en un mois. "Pour l'instant cela ne lui permet pas de faire progresser son Speed Index car les pages restent complexes", tempère néanmoins notre expert, qui donne rendez-vous le mois prochain pour mesurer et évaluer la pérennité des progressions.  

SNCF / Amazon