L'emploi informatique américain au beau fixe

Malgré une morosité ambiante outre-Atlantique, le secteur IT se dégage du reste, affichant des taux de progression annuelle presque insolents.

Dans un contexte de contraction des dépenses informatiques et de morosité générale sur le marché de l'emploi, le secteur de l'emploi informatique aux Etats-Unis semble, contre toute attente, tirer son épingle du jeu. Telle est en tout l'analyse qui se dégage des tout derniers chiffres du BLS (Bureau ff Labor Statistics) américain.

Selon ce dernier, les chiffres du second trimestre 2008 font apparaitre une progression de 2 % par rapport au premier trimestre de l'année et, plus étonnant encore, de 10 % d'une année sur l'autre.

En ce qui concerne le taux de chomage dans le secteur IT, il était de 2,2% au deuxième trimestre, à comparer aux 2,5% qui prévalent dans la tranche "management and professional" dans son ensemble (52,7 millions de personnes).

Les analystes systèmes / applications ont particulièrement la cote en ce moment

Selon la National Association of Computer Consultant Businesses (NACCB), qui suit chaque mois les chiffres de l'emploi informatique fournis par le BLS, le nombre de personnes travaillant dans le secteur IT en juin dernier était de 3,9 millions, un record absolu.

Alors que le gain en juin était assez faible (1 700 personnes), le mois de mai a en revanche explosé les compteurs avec près de 43 000 postes, un chiffre impressionnant quand on sait que la progression depuis le début de l'année atteint 90 000 postes (le marché de l'emploi général a quant à lui perdu 438 000 postes dans le même temps).

Parmi les fonctions les plus demandées, et pour lesquelles l'intéret des recruteurs ne devrait pas se tarir avant au moins dix ans selon le BLS, on trouve les spécialistes système / réseau, les experts développement logiciel et applications. 

Toujours selon le Bureau of Labor Statistics américain, ces postes devraient connaitre une hausse comprise entre 44 et 53 % d'ici 2016.

Plus dans le détail, les fonctions qui ont la cote en ce moment outre-Atlantique sont celle des analystes systèmes / applications (29 %), les administrateurs de bases de données (27 %) et les architectes réseaux (27%).

Administrateur de bases de données / Architecte réseau