Un cahier de texte électronique pour tous les élèves d'ici 2010 ?

Développer les usages de l'informatique dans les établissements scolaires passe entre autres par un projet numérique par école et la formation des enseignants. Telle est en tout cas la position du syndicat patronal.

Le Syntec Informatique vient de remettre au ministre de l'Education Nationale, Xavier Darcos, un rapport qui porte sur le développement du numérique en milieu scolaire. Ce rapport avait été commandé par l'Education Nationale le 23 janvier dernier, afin de trouver des pistes de réflexion pour développer l'usage du numérique dans les établissements.

Il faut dire que la France se classe plutôt en queue de peloton sur ce thème par rapport à d'autres pays, comme le reconnaît le ministère lui-même. Pour pallier ce manque, cinq actions devraient être menées dans l'optique d'une stratégie à long terme.

L'objectif est de s'acheminer vers la construction d'une école du numérique. Pour ce faire, le rapport met en avant la nécessité d'optimiser l'action conjointe des pouvoirs publics, mais aussi de conduire et d'accompagner le changement. Il est également question de stimuler la production des ressources numériques et des services. Il devrait s'agir enfin de mobiliser les entreprises du secteur informatique dans un partenariat éducatif vers le numérique.

Pour ce faire, un programme national devrait être lancé sur la période 2008-2014, dans le but d'amener l'ensemble des établissements à concevoir et à mettre en oeuvre un projet numérique. Autre projet concret, d'ici 2010, les élèves devraient tous utiliser un cahier de texte électronique.

Des formations aux pratiques pédagogiques incluant les TIC devrait être mises en place

Dans le domaine de la conduite du changement, un effort particulier sera déployé concernant la formation des enseignants, des inspecteurs et des chefs d'établissements au sujet des aspects techniques, tels que la formation aux outils. Les aspects métiers ne sont pas oubliés, puisque des formations aux pratiques pédagogiques incluant les TIC devrait être mises en place.

Première balise de ce programme national, un cadre national de conduite de changement sera défini dès la rentrée prochaine et un site collaboratif en Web 2.0 verra le jour.

Autres points mentionnés dans le rapport :  la création d'une plate-forme électronique d'authentification et de présentation des ressources numériques et des usages, mais aussi un renforcement de l'engagement dans le domaine du logiciel libre, via le soutien au label Sialle (Service d'Information et d'Analyse des Logiciels Libres Educatifs).

Dernier point évoqué dans le rapport, un effort sur la formation, dans l'objectif d'attirer davantage de jeunes vers les filières informatiques et de favoriser l'égalité des chances. Le rapport met en avant la mise en place d'un DIF (Droit individuel à la formation) éducation.

Autour du même sujet