AT&T compte supprimer 10 000 emplois après son rachat de BellSouth

AT&T, groupe américain de télécommunication, ayant lancé une offre publique d'échange (OPE) sur son concurrent BellSouth, a annoncé son intention de supprimer 10 000 emplois entre 2007 et 2009 si l'acquisition se finalise, soit près de 4% des effectifs du nouveau groupe. L'an passé, la fusion entre SBC et AT&T prévoyait déjà une rédution des effectifs de l'orde de 26 000 postes.

Annonces Google