Bill Gates n'est plus le premier actionnaire individuel de Microsoft

Le co-fondateur a vendu 4,6 millions d'actions la semaine dernière. Steve Ballmer passe devant lui en tête des actionnaires individuels les plus importants du groupe.

La semaine dernière, Bill Gates a vendu 4,6 millions d'actions Microsoft. Suite à cette opération, il perd sa première place à la tête de l'actionnariat individuel du groupe américain, ne détenant plus que 4% du capital (avec 330,14 millions de titres). C'est Steve Ballmer qui lui ravît la position de premier actionnaire individuel. Avec 333,25 millions d'actions, il pèse pour 4,03% dans le capital.

Le mouvement de chaise musicale était attendu. Sur les 12 dernières années, Gates a vendu en moyenne 20 millions d'actions Microsoft par trimestre, rappelle Reuters. Malgré tout, il est révélateur du retrait marqué du fondateur cette année. Bill Gates a en effet quitté la présidence du conseil d'administration de Microsoft en février 2014, quelques jours après l'annonce de la nomination de Satya Nadella comme PDG du groupe. C'est John Thompson, un administrateur indépendant (ex-CEO de Symantec), qui lui a succédé.

Bill Gates a néanmoins été nommé consultant externe en technologie auprès de Satya Nadella. Son rôle est de l'aider à élaborer de nouvelles stratégies ou concevoir de nouveaux produits innovants. Une nomination qui place, au moins symboliquement, le changement et les nouvelles orientations prises par le géant IT (autour du cloud et des devices), dans une certaine continuité.

Microsoft / Bill Gates