breaz, marketplace pour le recrutement IT, décline son service pour les commerciaux

Place de marché permettant à certaines entreprises de recruter des développeurs sélectionnés, breaz va décliner son service aux recrutements de commerciaux, mais le limitera au secteur IT.

Jeune pousse lancée en mai dernier, breaz se décrit comme une place de marché sélective pour les recrutements IT. Les candidats, des développeurs, sont en effet évalués et sélectionnés par la start-up. Leur profil est étudié avant que leurs compétences techniques fassent l'objet de tests. Leur motivation est ensuite aussi évaluée par téléphone. Côté recruteurs aussi, il y a une sélection. Et seules les entreprises qui vendent un produit sont acceptées, c'est-à-dire que les agences ou les SSII ne sont pas admises. On retrouve des noms connus dans l'écosystème des start-up parmi les recruteurs : Mention, A/B Tasty, BirchBox, ou encore Tinyclues. Tout est gratuit jusqu'au recrutement, où une commission de 0,8% du salaire de l'embauché sera reversée à breaz, pendant 18 mois (ou moins, si le recruté venait à quitter son poste avant). Le service est gratuit pour les stagiaires, et pour l'instant réservé aux CDI. breaz prétend pouvoir pourvoir un poste de développeur Ruby on Rails, PHP ou JS en deux ou trois semaines. 175 entreprises ont été acceptées, et plus de 2 000 développeurs se sont inscrits. 

breaz fait aujourd'hui part au JDN de son intention de décliner son service aux recrutements de commerciaux. "Nos clients nous l'ont demandé", explique Edouard Rosenblum, co-fondateur & CEO de breaz. La sélection et le service proposé fonctionneront exactement de la même façon pour les commerciaux. Il ne s'agit toutefois pas de commerciaux "classiques", breaz se limitera aux commerciaux du secteur IT, "qui savent vendre du software" précise le CEO. La page d'accueil dédiée au nouveau service est déjà accessible sur internet, et une communication par mail est prévue la semaine du 22 décembre.

Recrutement / CDI